Chapeau les troubadours !

Capture web_19-9-2021_135535_www.knie.ch.jpeg

Alors mes pépères, laissez-moi vous dire qu'on en a pour nos mirettes, et pas qu'un peu.

Il n'y a pas à tortiller de la boîte à chocolat, le spectacle du Knie en famille, c'était Noel aux Bahamas. Il y en avait pour tous les goûts. La daronne se rinçait l'œil sur le pantalon moulant du rocker lausannois recouvert de son habit de lumière, façon Michael Jackson boosté aux ampères. D'ailleurs, Bastien le boulanger (c'est moins glamour quand on y pense) ne se privait pas de lâcher des coups d'œil humides aux mégères. Il distribuait même des petits sourires avec ses dents de lapins, façon je t'emplâtre gratos. Elles roucoulaient les mères !

Bon, de mon côté, je dois reconnaitre que les danseuses sur-vitaminées aux jupettes à ras le tagada ont fait ma soirée. Il fallait les voir se trémousser, les fauvettes, ça donnait des envies de jungle et de chasse au castor. Soyons large m'sieurs dames, le spectacle n'était pas en reste. Les acrobates musclés comme des catcheurs mexicains et moulés dans des portes kiwis ultra serrés, se montaient parmi façon tour de Babel. On aurait dit les frères Bogdanov avant le passage du camion. Epatant ! Je ne vous raconte pas la trapéziste habillée en rouge minimaliste qui s'envoyait en l'air sur les paroles du vaudois de service. Ça piquotait comme des envies de grimpette à la corde.

De quoi susciter des vocations, croyez-moi. Il y avait le lanceur de couteau, moustachette fine sous le nez et crane luisant comme une boule de billard. Il décochait, sans trembler, des flèches sur sa belle Gitane. La Rousse incendiaire, toute gainée de cuir noir, s'est même faite tirée à la machette. Je ne dis pas que c'est facile, mais des fois, il faut reconnaitre qu'on aimerait essayer avec bobonne à la maison. Juste pour voir!

Franchement un spectacle qui vaut le déplacement et tant pis si, pour te payer les places, tu dois prendre un emprunt remboursable sur dix ans selon le taux Libor, avec amortissement modulable. Non, il n'y a pas à dire la famille Genou de Rapperswill sait s'y prendre pour te dénoyauter le pruneau. Franchement, ils sont doués les troubadours bourbinnes!

Les commentaires sont fermés.