Tschüss Mutti !

58130850_303.jpg

Elle a mis les voiles la mère Merkel. Sans te bavasser mille ans, ça me la remue quand même demi-sec. Ce n'est pas que je l'aurais potachée dans un coin, la vioque, mais je m'étais habitué, à force. Elle mitouflait un peu partie de mon quotidien la boschette en cheffe. Avec ses gros tailleurs déglingués et sa bobine bavasse, toute en joue de mémé de service. Mais maille-toi, Angela ce n'était pas une enclume. En treize piges, elle t'a mouché tous les cadors et pas que du coude, si tu veux mon avis. Les Sarkozy, Obama, Trump, Poutin et Cameron, elle te les a dézingués, moustaphé leur égosse, avec la master classe mamie cinq étoiles.

Bon, maintenant je l'imagine pépère la mère, schlass, en birkenstock et chaussette blanche, cloquer ses petites confiotes de coings dans son deux pièces cuisine avec vue sur la Rhur. Un demi-litron de binche westphale sous la jointure et une wurst de Francfort pour se raboter le gosier. Il faut calquer, nos bidons ne seront plus raccords avec l'autre mollasse qui a pécho sa chancellerie. Sûre que ce sera plus entourloupé, à la limite brinquballe des roubignoles. Es tut weh comme disait Liselotte und Lumpi.

Commentaires

  • R.E.S.P.E.C.T à Angela. Pour son intellect à l'honnêté mentale claire, directe, son génie modeste, fidèle, issue de la DDR.
    En bonne femme, cela m'amuse de souligner l'intelligence et le contrôle qu'elle a su avoir sur son image, ce qu'elle a déterminé dès ses débuts, de main de maître: toujours la même coupe de veste, et ce. SANS COL! Seules les couleurs changeaient.
    Ce signe extérieur vestimentaire, autre posture de son autorité légitime, en refus d'abuser ... des "ors de la République" que d'autres s'empressent d'endosser (qui y ont recours, faute de grives dans l'escarcelle) .

    Pour les Suisses plurilinguistes ayant vécu en Allemagne (pour ma part, ai vécu-bossé à Bln-West), pas étonnant cet esprit et lien emmotionnel avec les citoyens allemands.

    Innatendu à sa venue au pouvoir - où Kohl le compromiste en avait refroidi plus d'un (hors de mon job en StadtsKkh, je faisais partie d'un groupe d'artistes caricaturant, pré électoral, sa politique), un tel lien n'a jamais été obtenu par aucun des successeurs de Konrad Adenauer.
    mais ce qui est le plus non-calculé, est l'amour respectueux que suscite Angela en tous Ländern.

    Ses successeurs ont du boulot, dans leur monde de conciliations à obtenir.

Les commentaires sont fermés.